CHIRURGIE PERCUTANÉE DE L'AVANT-PIED

  • QU’EST-CE QUE C’EST ?

Cette méthode chirurgicale a été développée en Europe par le Docteur Mariano DE PRADO, et introduite en France au début des années 2000.
Elle consiste à corriger les déformations de l'avant-pied en pratiquant des
sections osseuses (comme dans la chirurgie conventionnelle) à l'aide de mini-incisions cutanées et d'instruments miniaturisés, sans ostéosynthèse systématique par des vis ou des broches.

Ces instruments sont donc introduits par des incisions de la largeur d'un bistouri (punctiformes). Les cicatricessont donc minimales (3 à 5 millimètres de longueur). Ces instruments (bistouris, râpes, fraises) permettent de pratiquer aussi des sections ligamentaires et des allongements tendineux.

Ces incisions sont pratiquées dans des zones anatomiques précises, à distance des structures nerveuses et tendineuses. Le chirurgien s'aide souvent d'un appareil de fluoroscopie (radiographie mobile) pour trouver avec précision ces repères anatomiques.

  • CE QU’IL FAUT SAVOIR

​Cette technique chirurgicale permet :


- De réduire au maximum possible la longueur des cicatrices.


- De diminuer le niveau de la douleur post-opératoire globale.


Cette diminution de la douleur est due à l'agression tissulaire moins importante que lors d'un abord chirurgical classique. En revanche, le gain sur le gonflement post-opératoire n'est pas important.

- En effet, les sections osseuses pratiquées ne sont pas fixées et consolident "naturellement" dans la position donnée par l'appui ou le pansement.

- Il existe de ce fait une augmentation constante de volume du pied opéré pendant la consolidation osseuse. Cet épaississement de la zone opérée diminue ensuite progressivement.

Capture d’écran 2018-12-07 à 11.59.46.pn